Petite escale aux Canaries à Puerto Calero

Lundi 18 novembre – Des news du bord de Pampero!

Petite escale de quelques heures aux Canaries à Puerto Calero pour débarquer un journaliste, refaire un peu de gasoil et donner quelques news.

Les ministes en escale pour réparer se retrouvent au milieu des RC44, des VOR du team SCA et autres supers yachts.

Nous avons mis 4 jours et demi pour parcourir les 900 miles entre Sada et Lanzarote. Le vent du nord/nord-est n’est jamais descendu en dessous de 25 nœuds!
Souvent établi autour des 30-35 knts. Les 2 premières nuits il est rarement descendu en dessous des 40 knts ! C’est parti sur un train d enfer. Vraiment impressionnant de voir « de l’intérieur » ce que les concurrents ont vécus. Il faut être bien accroché et certainement un peu masochiste pour tenir un tel rythme dans des conditions de mer aussi mauvaise: de la houle, des rafales soutenues, la mer croisée et des déferlantes qui couchent les minis. 2 bateau ont été évacué en pleine mer, un sur un cargo polonais le second sur un chalutier. D’autres ont du s’arrêter dans des ports pour réparer.

unnamed

Bref beaucoup d’émotions, des échanges à la VHF, des images et d’histoire à raconter!

5 bateaux sont actuellement à l escale et les discussions avec les coureurs confirment que ça été sport. Tous ont eu leur lot de frayeur et d’émotions

Au moment de repartir nous avons déjà plus de 200 miles de retard sur le premier prototype et plus de 100 miles sur les premiers séries!

C’est parti pour la grande traversée

A+ de l’autre côté
Simon

Départ de Sada…

A Sada (juste à côté de la Corogne) au nord ouest de l’Espagne pour embarquer sur le Pampero un bateau accompagnateur de la mini transat 2013.

Départ de la course demain, mardi 12 novembre à 15h. Les conditions devrait être plutôt musclées avec jusqu’à 35 nœuds fichier pendant une douzaine d heure après le passage du cap Finistère. Puis jamais moins de 20 nœuds les 4 premiers jours. Ça va être sport et rapide!

sada1

L’escale prévue pour les ministes aux Canaries est annulée suite au retard pris (à cause des mauvaises conditions dans le golfe de Gascogne et au Cap Finistère). Néanmoins les concurrents devront passer à proximité de ces îles. Je devrais pouvoir donner quelques nouvelles à ce moment.

C est donc un périple de 3600 mile (soit plus de 5500km) qui nous attend. Entre 20 et 25  jours de mer pour les premiers et entre 30 et 40 pour les derniers.

Super expérience en vue de la Mini 2015!

A suivre dès demain sur www.minitransat.fr

A+
Simon