Etape 1 – Arrivée et 9ème place pour Simon

9ème place pour Simon! Il a franchi la ligne à 20h21m36s.

CP75ZCHWgAAhc0g.jpg large

L’expérience de la solitude

Ma VHF est tombée en panne dès le début de course. Du coup, je n’ai eu aucun contact avec personne pendant cette étape. Ce n’est pas plus mal finalement, ça fait un bon entraînement pour la deuxième étape. Je suis content parce que j’ai fait une trajectire assez simple du coup, mais plutôt propre, je crois.

Un autre rythme

J’ai vraiment très peu dormi par rapport à ce que j’avais pu faire sur la qualification ou sur Les Sables – Les Açores, j’ai vraiment changé de rythme. De plus, le fait de ne pas avoir d’AIS m’obligeait à une veille attentive. Parce que quand tu avances à dix noeuds et que tu croises un cargo qui marche à 20 noeuds, ça fait des vitesses de rapprochement fortes.

Un parcours sans surprise

Même cette histoire de cargo, ça ne m’a pas posé de problème. C’était vraiment des conditions de demoiselle. Sur cette épreuve, je n’ai pas eu le sentiment d’être en découverte. Entre la qualification et le parcours retour des Açores, je savais exactement où j’allais, je n’ai pas été surpris. C’est là où je m’aperçois que j’ai vraiment franchi une marche depuis deux ans.

De bons moments

Juste au passage du cap Finisterre, quand le front est arrivé, on avait une mer plate et pas mal de vent. J’étais sous spi médium et grand-voile, ça chargeait un peu mais le bateau était stable et allait vraiment bien. Après le passage du front, la mer est devenue croisée et là il fallait réduire. Mais les six heures qui ont précédé le front je suis resté scotché à la barre tellement c’était bien.

Ensuite, sur l’arrivée, je me suis retrouvé entouré d’une trentaine de dauphins. C’était magique.

>> PHOTOS DU DEPART

Etape 1 – Jour 6

Les voilà au large de Gibraltar et Simon pointe maintenant à la 8ème place depuis plus de 24h. Cette nuit n’a pas du être simple avec beaucoup de cargos et de trafic. En revanche le vent est un peu moins appuyé…
Selon les premières estimation les premiers devraient mettre pieds à terre lundi en fin de journée. Pour Simon il faudra attendre le milieu de nuit ou au matin mardi.

>> Cartographie

Capture-J+6